Voici un avis que j'avais publié sur le site www.ciao.fr le 12 septembre 2003.

J'ai décidé de publier cet avis sur ce blog, d'abord parce que j'ai eu beaucoup de compliments pour cet avis, et aussi parce que je trouve intéressant de voir ces choses que j'ai pu pensées et dire à une période où Guy ne passait pas encore à la télé et où celà ne pouvait pas même être envisagé !

Je pense pouvoir dire que je suis l'un des plus grands fans de l'émission de Stéphane Bern et plus particulièrement de Guy Carlier. En effet, j'ai découvert cette émission en 2000 je crois (ou peut-être même avant) et depuis, je la suis quotidiennement ... vous ne me croyez pas ? Et bien faites comme moi achetez une chaîne mini-disc programmable et ca y'est c'est fait: chaque jour quand vous rentrerez vous aurez le plaisir de connaître la Leperserie du jour !!
En effet, je vous dois dès à présent une précision : je n'ai pas forcément le temps de pouvoir écouter quotidiennement l'émission in extenso et c'est pour ça que le plus souvent je ne me consacre qu'à la partie avant la chronique de Guy Carlier (c'est-à-dire en principe un chanteur qui va nous faire découvrir l'une de ses compositions) et, ensuite, j'écoute l'émission jusqu'à son terme.
De toute façon, je dois dire que je n'aime pas tellement Dau et Catella et il n'y a bien que quand l'invité m'intéresse que je vais écouter l'émission en entier.

Enfin, quoiqu'il en soit, c'est plutôt de Guy Carlier que je voulais parler.

Comment le décrire ? C'est un colosse, un monstre du paysage radiophonique français. Dommage d'ailleurs que ce physique le rapprochant plus de Nabuchodonausor que du poulet évicéré qu'est Stéphane Bern le prive de toute carrière télévisuelle.

Ce chroniqueur est vraiment doté d'un talent d'humoriste comme on en voit rarement. Il sait manier la langue comme personne et surtout, il sait raconter des histoires; il a toujours les bonnes intonations, le rythme avec lequel il parle est toujours approprié et tout concourt finalement à nous faire rire ... et cela, sans jamais tomber dans la facilité. Guy Carlier, quand il dite "bite" ou "salope" ou plutôt quand il dit qu'il ne dira pas "bite" ou "salope", c'est drôle, fin et bien amené. Pas besoin de recourir à la vulgarité pour nous faire rire, mais pour autant, cela ne l'empêchera pas d'être cru parfois si c'est nécessaire.

Le Guy Carlier est un animal, qui, pour faire ses provisions d'humour, va s'attaquer à 3/4 types de proies:

*il y a d'abord les proies faciles, celles qui ne prennent aucune précaution, les intrépides et audacieuses qui parlent avant de réfléchir et qui ainsi s'exposent à tous les dangers en risquant de dire une connerie énorme à chaque instant. Parmi elles on a bien sûr leur chef Julien Lepers mais aussi Sophie Davant, Sophie Coste et le regretté Bernard Montiel.

*il y'a les téléscatologues c'est-à-dire ceux qui cherchent leurs idées et projets d'émissions dans les excréments des autres et qui à partir de ça nous font une émission de merde mêlant vulgarité, indécence et racolage éhonté. Parmi eux on a le duo de tête Bataille et Fontaine, Carole Rousseau, Jean-Luc Delarue ...

*Enfin, il y'a les désormais classiques produits de la TV réalité. Manifestement, c'est pas parce qu'on a fait sa puberté dans un loft ou encore qu'on a été un académicien millionnaire, que l'on peut résister à la tentation de dire des conneries.

*S'il fallait être exhaustif, je devrais encore mentionner les énucléés etc.

Vous l'aurez deviné, le fond de commerce de Guy Carlier, c'est surtout la télévision avec ses animateurs et ses émissions. Mais il lui arrive aussi de s'attaquer aux politiques pour peu que ceux-ci aient participé à l'une quelconque de ces émissions de télé.

Entre autres détails, mais celui-là a son importance, il faut bien savoir que tout ce que raconte Guy est vrai : ce qu'il nous présente a nécessairement été dit ou diffusé à l'antenne. Il nous fait donc rire avec la réalité/vérité en se contentant simplement d'y ajouter une forme (ce qui fait de lui un véritable auteur et titulaire d'un droit de propriété intellectuelle sur ses chroniques).

Si je devais critiquer Guy Carlier (j'en suis capable!), je dénoncerais le fait qu'il lui arrive à lui aussi de tomber dans la facilité en nous ressortant de temps à autres des vieilles vannes (comme celle du gros pif de Bretecher qu'il nous a ressorti plus d'une fois !)
Autre critique : si je l'apprécie en qualité de fin humoriste, je ne peux pas en dire autant quant aux émissions qu'il dirige durant l'été sur France Inter (je n'ai d'ailleurs pas vraiment écouté car d'emblée cela ne m'avait pas plu).

Quant à Stéphane Bern, je dois dire qu'il restera toujours un mystère pour moi. Après l'avoir trouvé ridicule pendant des années dans Saga (voire Célébrités) avec son air bête et son sourire improbable, je m'étais mis à l'apprécier et à le respecter grâce au Fou du Roi (c'est vrai qu'il a finalement beaucoup d'humour et il accepte bien volontiers d'être tourné en dérision) mais là, avec son émission "20h10 pétantes" il me déçoit vraiment.
Entouré de crétins aux dents longues, il ne trouve pas du tout sa place dans cette émission et il nous agace à sourire en permanence comme il le fait avec son air idiot !
Mais bon, si on ne parle que du Fou du Roi, je dois bien dire là qu'il me donne entière satisfaction.

Egalement, il faudrait encore parler de Carmouze et de Bruno Masure. Eux aussi sont des chroniqueurs d'une grande qualité et j'adore leurs interventions (surtout Bruno Masure qui fait preuve à mon sens d'une grande honnêteté et qui porte un regard lucide sur la société).

Sinon, je me réjouis de ce que l'Anglais Sadler ou quelque-chose comme ça ait quitté l'émission (D'ailleurs j'avais l'impression que Carlier ne l'appréciait pas beaucoup non plus ... Faudrait que je prenne le temps de faire la compile de toutes les fois où Guy casse Sadler, en gros dès qu'il prend la parole, où dès que ce maudit anglais, dans sa grande cuistrerie, ose s'adresser à Monsieur Carlier).

Quant à Gilles Teissier, ses chroniques sont toujours totalement dénuées d'intérêt mais il est néanmoins sympathique et l'enthousiasme dont il fait preuve pour défendre ses produits (rappelons que dans sa chronique, il est sensé nous présenter les produits "tendance" et qui sont à la mode en ce moment. Pour cela, il se contente d'aller chez Colette et de nous présenter les produits les plus chers. Notez que cette chronique se prête particulièrement à la radio ... N'importe quoi!) parvient quelques fois à nous décrocher un sourire.

Si quelqu'un me lit encore à ce stade, sachez que je peux vous permettre de découvrir le meilleur de Guy Carlier puisque je numérise presque tous les jours ses interventions (au format 56 kbps). Vous aussi alors vous pourrez rire des frasques de Sophie Davant !!

J'espère vraiment que ce message suscitera des réactions !

++ Oulashe


Mots clef - Keywords : Blog - Blog  pour Guy Carlier - Guy Carlier - Oulashe - Florine - Marc-Olivier Fogiel - ONPP - On ne peut pas plaire à tout le monde - FDR - Le Fou du Roi - Stéphane Bern - Stéphane Guillon - Didier Porte - Murielle Cousin - Nathalie Corré - MP3 - Guy Carlier dans le bocal - Guy Carlier dans le plasma - Extraits - Articles

... Un petit cadeau de la part d'Oulashe ...